vendredi 24 février 2017

Millefeuille ou pas millefeuille... Le pasti-millefeuille


Millefeuille ? Oui de par sa forme puisque comme nous le montre la première photo c'est un empilement de feuillets garnit de crème...

C'est en fait un mariage heureux entre la pastilla sucrée marocaine (pour ceux qui connaissent) et notre millefeuille bien connu car point de pâte feuilletée dans ce dessert mais simplement des feuilles de brick beurrées, sucrées, caramélisées et superposées...

Un dessert donc très rapide et facile à faire, léger en bouche... goûteux...

L'originalité de ce dessert réside aussi dans la crème chantilly que j'ai aromatisée à la pistache.

Mais si vous n'avez pas de pâte de pistache, remplacez-la simplement par les graines d'une gousse de vanille.

La photo de l'arbre à fleurs a été prise très récemment, on peut dire que le printemps approche à grands pas !

Pour 2 pasti-millefeuilles individuels, les ingrédients :

- Pour les feuillets de pâte :
2 feuilles de brick ;
25 g de beurre fondu (environ) ;
25 g de sucre cassonade (environ) ;

Ustensile : cercle individuel à pâtisserie ou bol.

- Pour la crème chantilly :
150 g ou 15 cl de crème fleurette entière ;
15 g de sucre glace ;
15 g de pâte de pistache (ou les graines d'une gousse de vanille).

Réalisation des feuillets de pâte
Détaillez 8 disques de pâte dans les feuilles de brick (aidez-vous du cercle ou d'un bol en les découpant avec un couteau).
Déposez-les sur une plaque habillée de papier cuisson.
Beurrez-les et sucrez-les. Faites-les cuire 5 minutes dans un four chaud (thermostat 200 °C).
Surveillez la coloration car ça va très vite !
Laissez-les refroidir.

Réalisation de la crème chantilly
La crème doit être extrêmement froide alors juste avant de faire la crème Chantilly, sortez la crème fleurette entière du réfrigérateur et mettez-la 15 minutes au congélateur.

Fouettez-la ensuite avec le sucre glace et la pâte de pistache en Chantilly.

Vous pouvez la débarrasser dans une poche munie d'une douille de votre choix mais ce n'est absolument pas nécessaire.

Finalisation du dessert
Déposez un feuillet de pâte sur l'assiette à dessert.


Garnissez-le de crème (à la poche ou à la cuillère).


Déposez un nouveau feuillet et garnissez-le de crème. Faites un millefeuille à 4 feuillets.

C'est déjà prêt à être dégusté !

lundi 13 février 2017

Cupcake-rose (pochage plus précis et ressemblant)


Je ne devais pas publier cette photo que j'ai prise alors que la luminosité était à zéro (conséquence de fortes pluies lorsque les cupcakes ont été prêts à être photographiés) mais le pochage de mes cupcakes-rose de la semaine dernière ne m'a pas entièrement satisfaite.
J'ai trouvé qu'ils ne ressemblaient que très peu à des roses (j'ai poché trop rapidement pour les photographier avec une bonne luminosité...).

J'en profite pour souhaiter à tous les amoureux une bonne fête de la Saint-Valentin !

La recette de ces cupcakes-rose a été publiée la semaine dernière (pour la retrouver, cliquez ici).

vendredi 10 février 2017

Cupcake-rose pour lui dire je t'aime...


 Comment ça vous n'êtes pas romantique !
Allez, laissez-vous convaincre de l'être ! Ces craquants cupcakes-rose pourraient bien d'ailleurs vous faire changer d'avis !

J'ai choisi comme base pour ces cupcakes, une pâte à financier car il fallait qu'elle ne prenne pas trop de volume en cuisant, pour les pétales c'est une crème chantilly mais en plus ferme, avec un peu plus de tenue...

Pour réaliser les pétales, il vous faudra cependant une douille "pétale", et l'on peut dire qu'elle porte bien son nom ! Je l'ai photographiée pour vous la montrer...
Pour les réaliser, rien de plus simple mais je vous mets un lien vous permettant de visualiser le geste car rien ne vaut une vidéo pour bien comprendre (du blog Call me cupcake) !

Alors, go ! Vous n'avez plus d'excuses pour fêter la Saint-Valentin qui approche !

Les proportions données sont pour quatre cupcakes mais si vous voulez un bouquet (de roses) plus imposant, augmentez les proportions !

Pour quatre cupcakes, les ingrédients :


La pâte à financier (recette de Philippe Conticini) :
90 g de sucre glace ;
60 g de poudre d'amandes ou de noisettes ;
60 g de beurre (noisette) ;
90 g de blancs d'oeufs (3 environ, mais il est préférable de peser) ;
30 g de farine de blé type 45 ;
les graines d'une demi-gousse de vanille.

La crème chantilly :
75 g de crème fraîche entière ;
75 g de Philadelphia light ;
22 g de sucre glace ;
les graines d'une demi-gousse de vanille.

Matériel : caissettes à cupcake et douille pétale.

Réalisation et cuisson de la base des cupcakes
Réalisez la pâte de préférence la veille au soir et réservez-la au frais toute la nuit.

Pour le beurre noisette, faites fondre le beurre dans une petite casserole en le fouettant constamment. Laissez-le cuire 3, 4 minutes le temps qu'il prenne une couleur noisette.

Réunissez la farine, le sucre et la poudre d'amandes.
Mélangez-les puis versez les blancs d'oeufs. Amalgamez sans trop fouetter pour ne pas trop incorporer d'air.
Ajoutez enfin le beurre noisette chaud.
Amalgamez de nouveau puis réservez la pâte de préférence au frais toute la nuit.

Versez la pâte dans les caissettes à cupcake au trois-quart (j'ai versé 75 g par cupcake) puis faites-les cuire 28 minutes à 170 °C, chaleur tournante.

Réservez-les, le temps qu'ils refroidissent.

Réalisation de la crème à pétale 
Fouettez les crèmes qui doivent être extrêmement froides avec le sucre glace et les graines de la gousse de vanille.
Le Philadelphia à une petite saveur salée mais le sucre glace contre-balance cette impression.

Sortez la douille pétale du tiroir.


Mettez en place la douille dans la poche.
Débarrassez la crème dans la poche.

Réalisez les pétales, reportez-vous à cette vidéo pour bien comprendre le geste ici (cliquez).

Les cupcakes sont prêts à être dégustés ou à être réservés au frais.

vendredi 3 février 2017

Tarte au citron meringuée (à la crème à teneur peu élevée en beurre)


Ah, cette meringue me fait vraiment penser à de la neige !  Pas vous ?

Alors, si vous n'avez pas de pente enneigée à dévaler, plongez donc votre petite cuillère dans cette meringue ! Dans cette tarte... Laissez donc vos skis au placard !

Justement sucrée, peu beurrée, sa crème au citron jaune vous transportera peut-être loin de chez-vous...
Alors, prêt pour ce voyage gustatif ?

Pour une tarte de 22 cm de diamètre ou pour trois tartelettes de 10 cm de diamètre, 
les ingrédients (adaptation d'une recette de Christophe Felder) :


Pour la pâte sucrée :
150 g de farine de blé type 55 tamisée ;
90 g de beurre mou (à température ambiante) ;
55 g de sucre glace ;
20 g de poudre d'amandes ;
3/4 d'un oeuf (plus précisément, 45 g d'oeufs battus en omelette) ;
1 pincée de sel.

Pour la crème au citron :
3 oeufs (165 g) ;
105 g de jus de citron jaune ;
90 g de sucre ;
25 g de beurre ;
le zeste de 2 citrons jaunes.

Pour la meringue française :
3 blancs d'oeufs ;
le poids des blancs d'oeufs en sucre (environ 90 g).

Réalisation et cuisson de la pâte sucrée
Réunissez et mélangez tous les ingrédients (hormis la farine). Si au robot avec l'accessoire feuille.

Ajoutez la farine, amalgamez le tout (sans trop travailler la pâte). 
Formez une boule de pâte. 
Réservez-la au minimum 1 heure au frais, emballée dans du film alimentaire (mais faites-la la veille de préférence).

Étalez-la finement entre 2 feuilles de papier cuisson puis placez-la dans le cercle à tarte beurré. Piquez-la avec les dents d'une fourchette. 
Placez-la une demi-heure à une heure au frais avant sa cuisson.

Faites-la cuire 20 minutes dans un four chaud (thermostat 175 °C). Il n'est pas nécessaire de garnir la tarte de poids pour la cuisson à blanc. 
Réservez.

Réalisation de la crème au citron
Réunissez tous les ingrédients et faites chauffer à feu doux jusqu'à frémissement, (à la nappe : comme une crème anglaise). 
Fouettez constamment la crème pendant qu'elle épaissit. Ne la faites absolument pas bouillir. 
Vous pouvez passer le mixeur plongeant pour rendre la crème plus homogène et soyeuse (par incorporation d'air dans la crème).
Réservez au frais.

Réalisation de la meringue
Réalisez-la au dernier moment : fouettez les blancs d'oeufs et le sucre (ajoutez-le progressivement en 3 fois). Réservez.

La finalisation du dessert
Versez la crème au citron dans la tarte cuite.

A l'aide d'une spatule, répartissez généreusement la meringue sur la crème au citron.

Chauffez la tarte, 3 à 4 minutes dans le four chaud (thermostat 220 °C) jusqu'à légère coloration de la meringue.