lundi 13 août 2012

Nonza… Et donc une recette corse : le canistrelli



De visite à Nonza, village situé dans le Cap Corse, je n'ai pu m'empêcher de vous faire partager ma ballade par le biais de quelques photos (surtout de la mer, au mois d'août elle m'attire !).
Il faut dire que j'aime Nonza et ses environs car c'est encore sauvage (en hiver, je n'ai croisé sur la route que deux vélos et une voiture...) et les paysages sont grandioses (de la route, on a une vue plongeante sur la méditerranée. Quand je dis plongeant c'est plongeant car il y a de véritables à-pics !).




Je suis donc, en quelque sorte, obligée d'illustrer ces photos d'une recette corse et je vous livre donc la recette des canistrellis, petits gâteaux secs traditionnels que vous pourrez manger seul, un thé ou un café pourra néanmoins les accompagner.

Pour moi, ce sera canistrellis avec figues et nashis qui sont des hybrides de la pomme et de la poire (les fruits de saison. Je sais, je sais, je me répète !).

(On peut être plus créatif, en les émiettant et en les ajoutant à une préparation: glaces, fruits... Ils peuvent être la base d'une pâte sans cuisson... Tu es folle ! Quel sacrilège !).

Il y a mille et une recettes de canistrelli: au citron, à la vanille, nature, au vin blanc, au cédrat, aux pépites de chocolat, avec des morceaux de noisettes et d'amandes, à l'anis... 

Les ingrédients:
500 g. de farine,
125 g. de beurre (fondu),
15 g. de levure chimique (1 sachet),
120 g. de sucre semoule,
3 oeufs,
1 pincée de sel,
1/2 gousse de vanille grattée,
le zeste d'un citron,
10 g. de graines d'anis vert (facultatif),
(1 oeuf pour les dorer - facultatif).

Mettez tous les ingrédients dans la cuve du robot (kitchenaid en l'occurrence, avec le batteur plat, à la vitesse 1), en ayant préalablement fait fondre le beurre. Amalgamez. Terminez à la main dès qu'une résistance se crée pour éviter la casse du robot.
Si vous le faites à la main, mettez tous les ingrédients dans un saladier et incorporez progressivement la farine. Il faut que la pâte soit bien homogène (pâte assez compacte).
Etalez la pâte sur 3 mm d'épaisseur, déposez-la sur une plaque et faites-la prendre au réfrigérateur pendant 1 heure.


Découpez la pâte en rectangles de 3 cm x 6/8 cm (les miens n'étaient pas très réguliers !).
Pour la cuisson, disposez-les sur une plaque et enfournez-les à 180 °C (dans un four chaud) pour 10 minutes puis à 150 °C pendant encore 10 minutes (j'ai couvert d'une feuille d'aluminium à mi-cuisson).


Les canistrellis peuvent se conserver dans une boîte hermétique.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour me laisser un commentaire : saisissez votre texte, choisissez anonyme ou autres possibilités proposées (compte google, etc) puis il faut parfois cocher des cases (images) prouvant que l'on n'est pas un robot, et cliquez sur valider puis sur publier en tout dernier.
Il est malheureusement quelquefois nécessaire de cocher plusieurs fois les cases prouvant qu'on n'est pas un robot... Il faut alors recommencer et persévérer !
Vous pouvez aussi me laisser un commentaire sur la page Facebook ou sur mon adresse mail : isola.valerie@orange.fr.