jeudi 30 avril 2015

Gâteau aux noix de pécan et au sirop d'érable


Aujourd'hui encore c'est un départ vers l'exotisme et plus précisément l'Amérique du Nord : noix de pécan et sirop d'érable sont en effet associés dans un gâteau ultra moelleux… Et facile à réaliser.

La noix de pécan qui a le goût d'une noix rend se gâteau très esthétique… Elle est de plus bénéfique pour la santé… A consommer sans modération !

Pour un gâteau de 4 à 5 personnes, les ingrédients  (pour un moule à charnière ou à manqué de 18/20 cm de diamètre) :


220 g de farine type 45 tamisée ; 
185 g de noix de pécan torréfiées et mixées + un peu pour le décor ;
90 g de beurre ;
150 g ou 15 cl de sirop d'érable ;
2 oeufs ;
60 g ou 6 cl de lait ;
1 et 1/2 cuillerées à café de levure chimique ;
1 pincée de sel.

Réalisation de la pâte à gâteau
Torréfiez les noix de pécan : faites-les chauffer 10 minutes dans un four, thermostat 180 °C puis mixez-les (réservez-en quelques-unes pour le décor du gâteau).

Fouettez le beurre pommade, le sirop d'érable, les oeufs et le lait. Ajoutez-y la poudre de noix de pécan, la farine, la levure et le sel. Amalgamez bien le tout.

Versez dans un moule beurré et fariné. Disposez sur le dessus du gâteau des noix de pécan entières.

Cuisson du gâteau
Enfournez, four chaud, thermostat 180 °C pour une durée de 40 minutes.

jeudi 23 avril 2015

Tarte au yaourt nature


Aujourd'hui une tarte originale au yaourt nature… Toute en douceur et onctuosité… Originale aussi dans son aspect…

Les bandelettes de pâte du dessus de la tarte se sont détachées d'un côté de la tarte en cuisant… Elle a donc un drôle de look ! 
En cuisant, la garniture au yaourt a en effet gonflé et a fait décoller les bandelettes !

Cela peut être évité : j'ai trop incorporé d'air lorsque j'ai préparé la garniture, en la fouettant un peu trop… Privilégiez l'utilisation de la maryse et un mélange délicat des ingrédients sans incorporation d'air.

Elle a donc un petit air rustique… 

Pour un peu d'originalité, je vous propose avec cette tarte une pâte brisée aux amandes : on y retrouve en effet de la poudre d'amandes…

L'ajout de groseilles apporte une touche de couleur et de fraîcheur mais vous pouvez les omettre.



Pour un cercle ou moule à tarte de 22.5 cm de diamètre, les ingrédients :


Pour la pâte brisée aux amandes :
200 g de farine type 55 ;
120 g de beurre ;
25 g de poudre d'amandes ;
1 cuillerée à soupe de sucre glace ;
45 g ou 4.5 cl d'eau glacée ;
1 bonne pincée de sel. 

Pour la garniture :
300 g de yaourt à la grecque nature (2) ;
90 g de sucre ;
1 oeuf ;
2 jaunes d'oeufs ;
les graines d'une demi-gousse de vanille ;
une poignée de groseilles (facultatif).

 Réalisation de la pâte
- Au robot muni de la feuille :
Versez dans la cuve du robot, la farine tamisée, le sucre glace, le sel, les graines de la demi-gousse de vanille, la poudre d'amandes et le beurre coupé en petits dés. Sablez puis ajoutez l'eau glacée. Une boule de pâte va se former. Emballez-la dans du film alimentaire et entreposez-la au frais au minimum 1 heure.

- A la main :
Sablez la farine tamisée, le sucre glace, le sel, les graines de la demi-gousse de vanille, la poudre d'amandes avec le beurre coupé en petits dés. Ajoutez l'eau (un peu plus si nécessaire) et formez une boule. Emballez-la dans du film alimentaire et entreposez-la au frais au minimum 1 heure.

Vous pouvez aussi l'étaler finement entre deux feuilles de papier cuisson avant de l'entreposer au frais.

Il faudra aussi penser à réserver de la pâte pour réaliser grâce à une petite molette, des bandelettes.

Cuisson de la pâte
Étalez finement la pâte entre deux feuilles de papier cuisson et disposez-la dans le moule ou cercle à tarte.
Faites bien adhérer la pâte aux parois puis piquez le fond de pâte avec les dents d'une fourchette.

Préchauffez le four, thermostat 160 °C et enfournez pour une cuisson à blanc de la tarte d'une durée de 20 minutes. Réservez.

Réalisation de la garniture et la cuisson de la tarte
Fouettez au préalable les oeufs et laissez-les reposer. Mélangez-les ensuite à tous les autres ingrédients (hormis les groseilles), à la maryse en veillant à ne pas trop incorporé d'air (ne faites pas comme moi !), puis versez le mélange sur la tarte.

Habillez-la de bandelettes de pâte, disposez quelques groseilles puis enfournez une seconde fois la tarte, thermostat 150 °C pour une durée de 55 minutes.




dimanche 19 avril 2015

Brioche aux croisillons inspirée des hot cross buns


Aujourd'hui un peu d'exotisme car on part pour l'Angleterre !

Cette brioche "croisillons" est inspirée pour son esthétisme d'un petit pain sucré brioché et épicé anglais : le hot cross buns. 
Ce petit pain à la particularité d'être marqué d'une croix et il se déguste traditionnellement à Pâques.
On peut soit former une brioche à hot cross buns multiples soit former une brioche individuelle.

Je n'ai gardé pour ma brioche que le côté esthétique de ces pains car leur pâte est proche d'un pain au lait épicé : pas d'oeuf, du lait, peu de beurre et des épices.
A la dégustation, j'ai préféré la version avec une pâte à brioche classique plus riche en beurre et avec des oeufs (un manque d'habitude peut-être…). J'ai supprimé les épices : je n'aime pas énormément la cannelle !

Je vous note néanmoins, en fin d'article la recette de ces pains briochés épicés, il se pourrait que vous vouliez goûter à la version anglaise…

On passe sur ces petits pains un sirop de sucre et bien évidemment, j'ai gardé ce détail car ça rend la ou les brioches irrésistibles !

Pour une brioche de 4 à 5 personnes, les ingrédients :


Pour la pâte à brioche classique :
 250 g de farine type 45 ;
100 g de beurre ;
60 g de sucre ;
12 g de levure fraîche ;
3 oeufs (petit calibre) ;
1 cuillerée à café rase de sel ;
50 g de raisins secs.

Pour les croisillons :
35 g de farine ;
35 g ou 3.5 cl d'eau ;
1 cuillerée à café de sucre ;
(ustensile : une poche et douille lisse de 8).

Pour le glaçage :
1 cuillerée à soupe d'eau ;
1 cuillerée à soupe de sucre ;
(ustensile : 1 pinceau).

Confection de la pâte à brioche (de préférence, la veille)
Au robot
Dans la cuve du robot (muni du crochet pétrisseur) mettez tous les ingrédients hormis le beurre et amalgamez le tout à la vitesse 1. Tous les ingrédients doivent être froids et la levure ne doit pas être en contact avec le sel. La pâte ne doit pas être trop collante sinon ajoutez-y un peu de farine.
Puis ajoutez le beurre coupé en petits dés et pétrissez pendant 10 minutes, toujours à la vitesse 1. Ajoutez tout à la fin, les raisins secs réhydratés.

Réservez la pâte, à l'abri des courants d'airs, proche d'une source de chaleur (dans un four à peine chaud : 40 °C et éteint) ou dans un endroit tempéré (2 heures voire plus).

Lorsque la pâte a doublé de volume, dégazez-la puis stockez-la toute la nuit au réfrigérateur.
Si vous la faites le jour même, prolongez le temps de la première pousse.

A la main
Diluez la levure dans très peu de lait avec un peu de sucre et laissez celle ci s'activer : de petites bulles vont se former.

Versez la farine, le sel et le sucre sur le plan de travail ou dans un saladier et formez un puits. Versez-y les oeufs, le lait et la levure et amalgamez. Ajoutez le beurre et pétrissez longuement. Ajoutez tout à la fin du pétrissage, les raisins secs réhydratés. Procédez ensuite comme précédemment expliqué (réservez la pâte, etc).

Façonnage
Déposez la pâte sur le plan de travail fariné.

Formez 10 boules. Déposez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson et laissez pousser la brioche 30 minutes (en hiver, dans un four chaud : 40 °C et éteint). 

Confection de la pâte à croisillons
Mélangez la farine, l'eau et le sucre. Versez la préparation dans une poche munie d'une douille lisse de 8.

Réalisation des croisillons 
Reportez-vous à la photographie :


Cuisson et glaçage de la brioche
Pour la cuisson, dans un four chaud, thermostat 170 °C durant 30 minutes.

A la sortie du four, glacez la brioche avec le sirop que vous aurez confectionné (chauffez l'eau puis ajoutez-y le sucre et mélangez).

Si vous préférez goûter au pain brioché épicé anglais, les ingrédients de la pâte :
250 g de farine type 45 ;
13.5 cl ou 135 g de lait ;
60 g de sucre ;
40 g de beurre ;
12 g de levure fraîche ;
le zeste d'une orange ;
1/2 cuillerée à café de quatre-épices ;
1/4 cuillerée à café de cannelle ; 
50 g de raisins secs ;
1 cuillerée à café rase de sel.

Amalgamez tous les ingrédients puis pétrissez. Réservez pour la première pousse. Reportez-vous à la partie "confection de la pâte" et à la suite des explications.






vendredi 10 avril 2015

Gâteau de semoule au yaourt, crème anglaise et groseilles


Je suis d'accord, au démoulage j'ai été un peu brusque… Le gâteau a été un peu bousculé… Mais vous en voulez tout de même une part ?


 Aujourd'hui, je vous propose une part de gâteau tout simple :  semoule, yaourt, crème anglaise et groseilles en sont les ingrédients.

Dans ce dessert, le yaourt remplace le beurre et sert de liant. Autre particularisé, on confectionne deux préparations : la pâte à gâteau et la crème anglaise.

On verse en premier lieu, dans le moule du gâteau la pâte puis la crème anglaise et enfin on parsème généreusement de groseilles, ce qui apporte des touches d'acidité lors de la dégustation.

Pour un gâteau de semoule de 5 à 6 personnes, les ingrédients :
(un moule à charnière de préférence, d'un diamètre de 18/20 cm) 


Pour la crème anglaise :
200 g ou 20 cl de lait ;
40 g de sucre ;
2 jaunes d'oeufs ;
les graines d'une demi-gousse de vanille.

Pour la pâte à gâteau de semoule :
150 g de yaourt nature à la grecque (1) ;
150 g de sucre ;
3 oeufs ;
150 g de farine type 45 tamisée ;
1 et demie cuillerée à café de levure chimique ;
80 g de semoule fine ;
60 g ou 6 cl de lait ;
1 pincée de sel.

Une barquette de groseilles.

Réalisation de la crème anglaise
Chauffez le lait avec les graines de la demi-gousse de vanille.
Éteignez le feu et laissez infuser 15 minutes.

Fouettez les jaunes d'oeufs avec le sucre puis délayez avec le lait.
Faites chauffer à feu très doux, à la nappe, en remuant constamment à la cuillère en bois. Réservez.

Réalisation de la pâte à gâteau
Fouettez le yaourt avec le sucre puis ajoutez les oeufs. Incorporez ensuite tous les autres ingrédients. Fouettez bien pour homogénéiser la préparation.

Cuisson du gâteau
Habillez le fond du moule de papier cuisson. Beurrez les parois du moule.

Versez la pâte à gâteau puis la crème anglaise, parsemez de groseilles.

Faites cuire le gâteau durant 60 minutes, le four réglé sur le thermostat 180 °C.

mercredi 1 avril 2015

U campanile ou la brioche de Pâques corse


 Non pas clocher ! Mais plutôt gâteau sec car deux traductions sont possible en français…

Cette brioche plus précisément est la brioche de Pâques : elle se nomme "Campanile" et sa pâte est la même que la brioche nommée "Panetta", ce n'est que sa forme et son décor d'oeufs durs qui la différencie.

Elle se mange donc traditionnellement le Lundi de Pâques lors des fameuses "merendelle".

Merendelle, comprenez pique-nique : lors du Lundi de Pâques, les familles corses ou les amis se réunissent et partent en pique-nique, cela coïncide avec les premiers beaux jours, le début du printemps…

Traditionnellement, il doit y avoir autant d'oeufs que de dégustants…

Il existe aussi les "Caccavelli" : on forme avec la même pâte un nid et on y place l'oeuf… Pour une version individuelle…

J'ai voulu photographier le Campanile en pleine nature puisqu'il est dégusté le plus souvent à l'air libre…

Pour un Campanile de 4 à 5 personnes, les ingrédients :


400 g de farine type 45 ;
2 oeufs ; 
120 g de sucre ; 
2 cuillerées à soupe d'huile neutre : pépins de raisin, tournesol ;
45 g de levure fraîche ;
le zeste d'une orange ; 
3 cl ou 30 g (un verre à liqueur) d'eau-de-vie ;
3 cl ou 30 g (un verre à liqueur) de lait ;
1 et 1/2 cuillerées à café de sel ;

2 oeufs voire plus pour le décor ;
1 oeuf battu en omelette pour la dorure.

Confection de la pâte (la veille de préférence)
Au robot
Dans la cuve du robot (muni du crochet pétrisseur) mettez tous les ingrédients et amalgamez à la vitesse 1. Tous les ingrédients doivent être froids et la levure ne doit pas être en contact avec le sel.
Pétrissez pendant 10 minutes, toujours à la vitesse 1.

Réservez la pâte, à l'abri des courants d'airs, proche d'une source de chaleur (ou dans un four à peine chaud : 40 °C puis éteint) ou dans un endroit tempéré (2 heures). 
Si vous faites la pâte le jour même, prolongez le temps de pousse.

Passé ce délai, la pâte n'aura pas pris énormément de volume et je pense que cela est dû à la présence de l'eau-de-vie. (C'est pour cette raison que la quantité de levure est plus importante que dans une brioche classique : j'ai adapté sa quantité, en me basant sur mon précédent essai). 

Dégazez-la puis stockez-la toute la nuit au réfrigérateur (dans la cuve ou le saladier recouvert de film alimentaire), sauf si vous la faites le jour même. Procédez alors au façonnage. 

A la main
J'avoue que je confectionne toujours la pâte à brioche avec un robot mais je revois ma grand-mère lorsqu'elle en confectionnait à la main et si vous n'en avez pas, diluez la levure dans le lait tiède avec un peu de sucre et laissez celle ci s'activer : de petites bulles vont se former.

Versez la farine, le sel et le sucre sur le plan de travail ou dans un saladier et formez un puits. Versez-y les oeufs, le lait, le zeste, l'eau de vie, l'huile et la levure et amalgamez le tout. Pétrissez longuement jusqu'à ce que la pâte soit souple et homogène. Procédez ensuite comme précédemment expliqué (réservez la pâte, etc).

Façonnage
Déposez la pâte sur le plan de travail fariné. 
Commencez par prélever une toute petite partie de la pâte que vous mettrez en réserve et qui servira à former les petits croisillons qui retiendront les oeufs, et avec le reste, faites une grande couronne sur laquelle vous placerez quelques oeufs crus avec leur coquille. Pour former la couronne, faites une boule et percez-la en son milieu.
Puis façonnez les croisillons et décorez-en les oeufs.


Déposez cette couronne sur une plaque recouverte de papier cuisson et laissez pousser la brioche 1 heure. Si c'est en hiver, dans un four à peine chaud (40 °C) puis éteint. Elle ne prendra pas énormément de volume.
Avant d'enfourner, badigeonnez-la d'oeuf.

Cuisson
Enfournez, four chaud, thermostat 170 °C, pendant une durée de 25 minutes.


Quelle mie bien aérée !