mardi 5 mai 2015

Pain hallah (haloth ou challah)


Aujourd'hui encore, c'est un voyage vers l'exotisme avec ce pain juif haloth (hallah ou challah, il a plusieurs dénominations).
Traditionnellement, il est tressé mais ce n'est pas une obligation…

J'ai découvert sa recette dans un livre qui proposait divers pains : à la bière, au levain, à la pomme de terre et j'ai eu envie de le réaliser… Celui à la bière, me tente également !

L'histoire de ce pain influe sur sa composition : il ne contient ni beurre ni lait car il est interdit dans la religion juive de manger lait et viande au cours d'un même repas.

Ce pain est le pain du repas de Shabbat (ou Chabbat) : le vendredi soir, il est consommé après la prière à la table familiale.
Le Shabbat est le jour de repos des juifs, il commence le vendredi soir et se termine le samedi soir.
Pendant cette journée, interdiction de conduire, d'acheter ou de vendre, de travailler (même d'effectuer les devoirs d'école), de prendre un transport en commun quelconque, d'utiliser l'électricité…Obligation de se reposer.

La recette que j'ai choisie donne un pain riche, légèrement brioché sans oublier le petit goût des graines de pavot qu'on a parsemées sur le dessus du pain… Il a des ressemblances avec le pain de mie…

Une recette, plus proche d'une recette à pain classique existe également et m'a été transmise, la proportion d'oeufs et d'huile est alors réduite…


Si vous ne le connaissez pas, il est temps de combler cette lacune… Et j'espère que vous prendrez autant de plaisir à le confectionner que moi !


 Pour un pain de 4 à 5 personnes, les ingrédients :


250 g de farine type 65 ;
15 g de sucre ;
4 g (une cuillerée à café rase) de sel ;
6 g de levure fraîche ;
20 g ou 2 cl d'huile neutre : tournesol, pépins de raisin ;
80 g ou 8 cl d'eau ;
1 oeuf et 1 jaune d'oeuf ;

1 blanc d'oeuf et des graines de pavot ou de sésame pour la finition. 


Confection de la pâte 
Au robot
Dans la cuve du robot (muni du crochet pétrisseur) mettez tous les ingrédients et amalgamez le tout à la vitesse 1. Tous les ingrédients doivent être froids et la levure ne doit pas être en contact avec le sel.
Pétrissez pendant 10 minutes, toujours à la vitesse 1.

Réservez la pâte, à l'abri des courants d'airs, proche d'une source de chaleur ou dans un endroit tempéré (2 heures).

Lorsque la pâte a doublé de volume, dégazez-la puis façonnez-la

A la main
Diluez la levure dans l'eau avec un peu de sucre et laissez celle ci s'activer : de petites bulles vont se former.

Versez la farine, le sel et le sucre sur le plan de travail ou dans un saladier et formez un puits. Versez-y l'oeuf et le jaune battus, l'eau avec la levure, et amalgamez puis incorporez l'huile. Pétrissez longuement : la pâte doit devenir souple et homogène. Procédez ensuite comme précédemment expliqué (repos de la pâte puis façonnage).

Façonnage
Déposez la pâte sur le plan de travail fariné.

Formez un petit boudin puis façonnez une boule : le boudin formera une spirale.

Déposez la boule de pâte sur une plaque habillée de papier cuisson.

Laissez-la pousser 30 minutes.

Badigeonnez le pain de blanc d'oeuf au pinceau, parsemez généreusement de graines.

Cuisson du pain
Préchauffez le four, thermostat 240 °C.
Enfournez et réduisez la température à 200 °C.
Faites cuire 25 /30 minutes.
Couvrez le pain d'une feuille d'aluminium s'il dore trop.

Mettez un peu d'eau dans la lèchefrite tout en bas du four, pour avoir une belle croûte.

Un remerciement à Fanny pour ses précisions sur l'histoire de ce pain…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire