vendredi 28 avril 2017

La tartelette aux fraises !


On est d'accord, en ce moment, la fraise doit être la star de nos desserts !

Fraisiers mais aussi tartes doivent donc se retrouver sur nos tables...

Alors, pour une tarte aux fraises garnie de crème Chantilly au mascarpone, on ne dit pas non !

Pour cette tartelette, je me suis inspirée de celle de mon pâtissier mais elle a un défaut : le sablé breton qui est sa base était trop épais et la dégustation de cette tartelette ne s'est pas avérée aisée... Il a fallu abandonner la petite cuillère et mordre à pleines dents !
Faites-le donc moins épais : de 4 à 5 millimètres d'épaisseur, pas plus.

Pour facilité la compréhension de son élaboration, j'ai photographié les étapes de sa réalisation.

Pour 4 tartelettes ou une tarte familiale de 20 cm de diamètre environ, les ingrédients :

Pour le sablé breton :
2 jaunes d'oeufs ;
90 g de sucre glace tamisé ;
135 g de farine de blé type 45 tamisée ;
45 g de poudre d'amande ;
100 g de beurre doux (ou demi-sel), mou ;
1 pincée de levure chimique (facultatif) ;
1 pincée de sel.

Pour la crème Chantilly au mascarpone : 
120 g ou 12 cl de crème fleurette entière ;
80 g de mascarpone ;
20 g de sucre glace ;
les graines d'une demi-gousse de vanille (facultatif).

(Il existe aussi une crème au mascarpone de la marque Elle&Vire. 200 g vous suffira si vous l'utilisez). 

2 barquettes de fraise de 250 g.

Réalisation du sablé breton
Mélangez le beurre pommade, le sucre glace et la poudre d'amandes (au robot avec l'accessoire feuille).

Ajoutez les jaunes d'oeufs puis la farine et la levure chimique.

Formez une boule de pâte et réservez-la 30 minutes au réfrigérateur, enveloppez de film étirable.

Étalez la pâte sur une épaisseur de 4, 5 millimètres d'épaisseur et avec des cercles à tartelette, formez 4  disques de pâte.

Déposez-les sur une plaque habillée de papier cuisson (laissez les cercles pour qu'à la cuisson les disques ne se déforment pas).

La cuisson des sablés
15 à 20 minutes, le four thermostat 170 °C.

A mi-cuisson, j'ai déposé une plaque sur les cercles pour avoir des sablés non bombés mais mes sablés étaient épais (1 cm d'épaisseur)...

Réalisation de la crème Chantilly
La crème fleurette et le mascarpone doivent être extrêmement froids. Placez-les 15 minutes au congélateur avant de les fouetter avec le sucre glace et les graines de la gousse de vanille.
La crème et le mascarpone devront déjà être froids lorsqu'ils seront placés au congélateur.
Réservez dans une douille munie d'une douille lisse ou cannelée.
Si vous n'avez pas de poche, vous utiliserez une cuillère à soupe pour garnir les fonds de pâte.

Finalisation du dessert
Je vous guide en images...


Comme on le voit sur les photos, les fraises sont déposées sur tout le pourtour de la tartelette et au centre, on garnit de crème Chantilly.

vendredi 21 avril 2017

L'exotique fraisier (en version individuelle)


Un fraisier individuel c'est tellement joli que j'ai à nouveau récidivé... 

Et je pense que vous me comprenez à la vue de la première photographie... Car c'est véritablement une promesse de gourmandise, il faut bien l'admettre ! 
C'est tellement photogénique aussi les fraises... Et elles sont de saison, profitons-en ! J'ai couru sans plus attendre chez mon maraîcher préféré !

Donc après la version au chocolat blanc (recette ici ), voici le fraisier exotique à la saveur coco...

Ici, point de génoise mais un biscuit dacquoise à la noix de coco et la crème est une Chantilly bien évidemment elle aussi, à la saveur coco.

De la gourmandise, rien que de la gourmandise, je vous dis !

Pour 2 fraisiers individuels, les ingrédients :


Pour le biscuit dacquoise à la noix de coco :
80 g de sucre glace ;
40 g de poudre d'amande ;
40 g de noix de coco en poudre ;
90 g de blancs d'oeufs ;
30 g de sucre semoule.

Pour la chantilly à la saveur coco :
100 g de crème fraîche épaisse ;
80 g de lait de coco ;
20 g de sucre glace ;
1 feuille et demie de gélatine (3 g).

1 barquette de fraises.

Matériel nécessaire :
2 cercles individuels de pâtisserie de 8 à 9 cm de diamètre ;
de préférence, du rodhoïd.

Réalisation de la dacquoise (même la veille)
Réunissez toutes les poudres : sucre glace tamisé, poudre d'amande et noix de coco.

Fouettez les blancs d'oeufs et ajoutez-y en 3 fois le sucre.

Incorporez à cette meringue, délicatement à la maryse par mouvements circulaires, les poudres.

Étalez finement la pâte en un rectangle (sur une plaque habillée de papier cuisson ou sur un Silpat).

Faites cuire 15 à 20 minutes, dans un four chaud, thermostat 170 °C. Réservez.

Réalisation de la crème Chantilly à la saveur coco
Le lait de coco et la crème fraîche doivent être extrêmement froids (placez-les 15 minutes au congélateur avant la réalisation de la crème. Ils devront déjà être froids lorsqu'ils seront placés au congélateur).

Au moment du montage du dessert, fouettez la préparation en Chantilly (il suffit de fouetter quelques minutes tous les ingrédients). Tout à la fin, ajoutez la gélatine réhydratée et réchauffée (laissez-la se réhydrater 10 minutes dans un bol d'eau froide puis essorez-la et faites-la fondre 10 secondes au micro-ondes à pleine puissance). Fouettez un peu.

Montage du dessert
Avec les cercles à pâtisserie, détaillez 4 disques de dacquoise.

Prenez une assiette à dessert, placez-y le cercle à pâtisserie.

Au fond du cercle, disposez le disque de dacquoise (Il est préférable d'habiller le cercle de rodhoïd).

Puis disposez des demi-fraises sur tout son pourtour.

Garnissez de crème Chantilly et de morceaux de fraise puis disposez sur le dessus le deuxième disque de dacquoise. Réservez au réfrigérateur au minimum 4 heures.

Finalisation du dessert
Décerclez délicatement le fraisier.
Saupoudrez-le de sucre glace et placez-y sur son dessus des demi-fraises ou des fraises entières.

vendredi 14 avril 2017

Gâteau mousseux au chocolat pour Pâques !


Qui dit Pâques dit chocolat... Alors pourquoi ne pas croquer dans cet appétissant gâteau chocolaté, qui est un mariage heureux entre un biscuit de Savoie et une chantilly au chocolat.

Ce gâteau est très facile et rapide à réaliser : il vous faudra 15 minutes de temps pour confectionner la pâte à gâteau et 15 minutes de temps supplémentaires pour fouetter en chantilly la crème. N'oublions pas les vingt minutes de cuisson et le tour est joué. Rapide non ?

Alors vous êtes prêts à vous vêtir de votre tablier et à me suivre en cuisine ?

Pour un gâteau de 4 à 6 personnes, les ingrédients (moule à charnière de 20 cm de diamètre) :


Pour la pâte du biscuit de Savoie au chocolat :
3 oeufs ;
85 g de sucre ;
45 g de farine de blé type 45 ;
25 g de fécule de maïs (maïzena) ;
15 g de cacao en poudre non sucré ;
sucre et beurre en quantité suffisante pour le moule.

Quelques fraises.

Pour la chantilly au chocolat :
200 g ou 20 cl de crème fleurette entière à 35 % M.G. ;
100 g de chocolat noir à 70 % de cacao ;
20 g de sucre glace.

Réalisation du biscuit
Clarifiez les oeufs (séparez les blancs des jaunes d'oeufs).

Fouettez les jaunes avec la moitié du sucre : il doivent devenir mousseux (ils doivent blanchir).

Fouettez les blancs puis ajoutez-y l'autre moitié du sucre en 3 fois.
Réunissez les jaunes d'oeufs sucrés et la meringue.

Tamisez les poudres.

Ajoutez à la préparation en 2 fois la farine, la fécule et la poudre de cacao.

Incorporez les poudres délicatement à l'aide d'une maryse par mouvements circulaires du haut vers le bas.

Beurrez et sucrez un moule (de préférence à charnière).

Sa cuisson
Préchauffez le four sur le thermostat 180 °C.
Versez la pâte dans le moule et faites cuire 10 minutes puis couvrez le moule d'une feuille d'aluminium et prolongez la cuisson de 10 minutes supplémentaires. Réservez.

Réalisation de la chantilly
Faites fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes à faible puissance.

Fouettez en chantilly la crème et le sucre glace (le secret ? Qu'elle soit extrêmement froide, pour cela placez-la 15 minutes au congélateur avant de l'utiliser. Elle devra déjà être froide avant d'être placée au congélateur).
Ajoutez le chocolat et fouettez (faites attention de ne pas trop fouetter).

La finalisation du dessert
Coupez en deux le gâteau.

Garnissez-le de crème : au milieu et sur son dessus.


Bonne dégustation ! Mais n'oubliez pas les fraises, elles sont de saison !